mercredi 14 avril 2010

Retour vers le futur



Vue à l'exposition "Retour vers le futur, Buy-Sellf" (6fév-16mai) au CAPC Musée d'Art Contemporain de Bordeaux, une oeuvre de Stéphane Vigny:







Intitulée "Lustre" (2007), appelons un chat un chat, elle combine dans une quasi-évidence l'ancien et le moderne. Le néon est l'éclairage basique, simple et bon marché que fût la bougie. Le remplacement et le prolongement fait objet s'imposent comme une évidence bien que créant un objet un tant soit peu incongru. S'il confronte les époques, ce lustre confronte également les styles en superposant le lustre des appartements bourgeois et le néon industriel. Pour reprendre le texte de l'exposition " combinaison entre deux éléments appartenant à des systèmes de valeur antagonistes, mariages contre nature entre des codes desuets et d'autres, tournés vers une modernité technologique".

Voilà de quoi illustrer ce postulat enseigné pendant cette année de mastère: pour innover, allons chercher ailleurs. Jouer à combiner des éléments d'univers différents est souvent un remède efficace contre la monotonie.

Trouver une oeuvre, qui s'apparente à l'univers du design et passerait aussi bien au salon Maison&Objet qu' un logo Starck sur une bûche de noël Lenôtre (oui, enfin...), dans une exposition d'art contemporain interroge mon cerveau d'écureuil sur la fine frontière entre art contemporain et design. Unique vs pluriel? Présence ou absence d'une utilité? d'une étiquette prix? Un peu de tout ça et au final peut-être la même mise en objet d'une réflexion mais pour une démonstration ou une finalité différente...hmm..ou un truc du genre..


En se promenant sur le site de Stéphane Vigny, d'autres oeuvres s'inscrivent dans ce métissage de style dont les 2 extraits décalés ci-dessous prêtent à sourire

:)




Vitraux EDF



Barrière anti-émeutes style Louis XV



1 commentaire:

  1. Excellent! La barrière anti-émeute m'a fait pouffer de rire!

    RépondreSupprimer